Review – Nausicaä de la Vallée du Vent par Prince7

Catégories :

DISQUE FOURNI PAR L’EDITEUR

Synopsis : « Sur une Terre ravagée par la folie des hommes durant les “sept jours de feu”, une poignée d’humains a réussi à survivre dans une vallée protégée par le vent. Ce peuple agricole est pourtant menacé par une forêt toxique qui ne cesse de prendre de l’ampleur, forêt où seuls survivent des insectes géants et mutants. Ces quelques survivants voient un jour leur roi bien aimé assassiné et leur princesse Nausicaä faite prisonnière. Or cette dernière, sensible à la nature et à l’écosystème, est seule capable de communiquer avec les mutants… »

Staff :

  • Réalisation et scénario : Hayao Miyazaki
  • Chara design : Kazuo Komatsubara
  • Direction artistique : Mitsuki Nakamura
  • Montage : Naoki Kanedo et Tomoko Kida
  • Directeur du son : Shigeharu Shiba
  • Musique : Joe Hisaishi
  • Studio d’animation : Topcraft
  • Durée du film : 117 minutes
  • Disponibilité : 24 novembre 2021
  • Prix de vente éditeur : 19,99€
  • Edition blu-ray simple

Rappel sur les masters de Nausicaä :

Il existe trois master HD pour Nausicaä de la Vallée du Vent.

Le premier est le master japonais du blu-ray de 2010, de celui-ci dérive un second master effectué par Disney qui conserve la même colorimétrie mais incruste des textes en anglais dans l’image.

Ce dernier fut utilisé pour le disque blu-ray français sorti en 2011 par Buena Vista.

En 2014, Ghibli sort au Japon un coffret intégrale des films de Miyazaki, utilisant un nouveau master pour Nausicaä (ainsi que pour Le Château de Cagliostro) qui est bien différent des précédents.

Un réétalonnage des couleurs a été effectué, s’éloignant de la colorimétrie que l’ont retrouve sur les célulos et proposant un look complètement différent.

Les détails dans les zones sombres sont plus visibles (notamment durant les scènes nocturnes), les couleurs sont pour certaines moins ternes et l’étalonnage est moins lumineux, mais il est aussi bien plus verdâtre ce qui est parfois assez dérangeant, notamment durant la bataille finale où la colorimétrie laisse à désirer.

Comme tous les films Ghiblis, une réduction du grain a été appliquée mais de manière maitrisée, celui-ci reste présent mais bien moins épais que sur l’ancien master.

C’est donc un master que je trouve globalement en deçà de l’ancien, ce dernier étant plus proche de la colorimétrie des célulos d’origine et l’image étant moins verdatre, bien que d’autres scènes soient je pense, mieux maitrisées sur ce nouveau master (par exemple la scène du rêve).

Ce master a ensuite été utilisé en 2017 sur la réédition blu-ray US du film par Shout! Factory.

Qualité technique :

La première chose à noter est que le nouveau disque blu-ray que nous propose Wild Side n’utilise pas le master le plus récent.

En effet nous avons ici droit au premier master HD, celui du blu-ray japonais de 2010, avec donc les génériques en japonais contrairement au blu-ray de Buena Vista.

C’est donc déjà du mieux par rapport à l’édition Buena Vista, mais ça reste très décevant pour certains de ne pas avoir proposé le master le plus récent pour ce film comme l’a fait Shout! aux Etats-Unis.

Ce choix a peut-être été effectué par l’ayant droit japonais ou par Wild Side, je n’ai aucune information là-dessus.

Qu’en est-t-il de l’encodage vidéo ?

Celui-ci est très bon, utilisant le compresseur x264 facilitant grandement la gestion du grain et ce à un débit élevé sur la quasi-totalité du métrage.

Le disque Buena Vista était lui aussi plutôt bon mais le vainqueur est clairement Wild Side avec moins de macroblocks et un grain plus précis, en particulier dans les séquences de nuit.

Je relève tout de même que le débit chute extrêmement bas sur les quelques dernières images du film après le générique de fin, provoquant de gros macroblocks.

Le film est terminé donc ce n’est absolument pas dérangeant, mais c’est un indicateur que les paramètres du compresseur x264 utilisés par le laboratoire vidéo Hiventy peuvent encore être optimisés pour éviter des chutes de débit entre les fondus au noir (j’avais déjà relevé un problème similaire dans ma review de Ponyo Sur la Falaise).

C’est donc une très bonne qualité vidéo, meilleure que l’ancien disque proposé en France, bien qu’il ne bénéficie pas du master le plus récent ce qui pourra chagriner certains.

Comparatif FR Buena Vista / FR Wild Side / JP Miyazaki Collection : https://slow.pics/c/K8CP3Lrm

Mediainfo Buena Vista : https://pastebin.com/ZL2Qxb24

Mediainfo Wild Side : https://pastebin.com/dQYvx74N

Qualité sonore :

Deux pistes sont proposées pour ce blu-ray.

Une piste VO en DTS-HD MA 2.0 48kHz 24bits

Une piste VF en DTS-HD MA 2.0 48kHz 24bits

Du son stéréo sans pertes donc, bien que les pistes montrent leur âge avec la présence de craquements par endroits, surtout vers la fin du film en VO.

Malgré tout j’ai relevé à deux endroits des craquements sur la piste VO qui ne sont pas présents sur le disque japonais ou le disque Buena Vista.

Ils proviennent donc d’un défaut d’encodage, j’avais déjà relevé un cas similaire sur la VF du Voyage de Chihiro lors de ma review.

Je n’ai pas visionné l’ensemble de la VF et ne sait donc pas si des problèmes similaires sont présents dessus mais je n’ai pas relevé d’anomalies particulières dessus.

C’est donc un problème présent sur plusieurs blu-rays de la collection Ghibli de Wild Side, ce que je trouve inquiétant bien que ces petits pépins soient très rares et ne dérangent que très peu le visionnage.

Dans l’ensemble, l’audio sur ce blu-ray est bon bien que ces pistes soient moins impressionnantes que ce que proposera le Studio Ghibli par la suite.

Edition :

Pas de bonus vidéo sur le disque contrairement au disque Buena Vista qui en proposait quelques un.

Ils étaient cependant produits par Disney, en anglais sous-titré français et Wild Side n’a donc surement pas pu les acquérir.

Pour ce qui du contenu physique, l’éditeur m’ayant envoyé uniquement le disque, je ne peux pas donner mon avis dessus.

Je peux quand même dire que deux cartes sont inclues, ce qui reste mieux que rien.

Cela reste assez dommage qu’il n’y ai aucun bonus vidéo, le film est donc le seul contenu du disque.

Avis sur l’œuvre :

Nausicaä est un des premiers films du maitre et ce au saint du studio Topcraft, bien que l’on considère souvent celui-ci comme un Ghibli car une bonne partie de l’équipe de production va migrer vers ce nouveau studio.

Les scènes d’actions sont spectaculaires, les thèmes abordés toujours autant d’actualité mais le rythme est un peu trop frénétique à mon goût.

En effet, Miyazaki adapte ici son propre manga, condensant les 3 premiers tomes en un film de 2h.

On a donc une situation similaire à Akira où l’auteur, connaissant son propre récit, arrive à bien retranscrire à l’écran son œuvre d’origine mais a tendance à peu nous laisser le temps de souffler.

Ce n’est donc selon moi pas le meilleur film de Miyazaki, mais reste néanmoins très agréable.

Conclusion :

Certains seront déçus que Wild Side n’ait pas proposé ici le même master que sur la Miyazaki Collection au Japon, et j’admets moi aussi préféré ce master à l’autre sur certains points et en fonction de mon humeur.

Néanmoins, le master proposé ici reste bon et parfaitement acceptable, ne souffrant pas de réels défauts qui ne soient pas aussi présents sur le nouveau master (rayures, problèmes de stabilité, etc).

L’encodage est meilleur que sur le disque de Buena Vista ce qui n’est pas négligeable pour les plus exigeants parmi nous.

Les fans du film préférant l’ancien étalonnage et la granularité plus présente du master de 2010 seront ravis d’avoir une version aussi propre de celui-ci, tandis que ceux qui attendaient cette édition pour bénéficier de la nouvelle version resteront sur leur faim.

Ceux qui veulent le nouveau master devront se tourner vers l’import de la Miyazaki Collection qui possèdes des pistes françaises, ou bien du disque américain Shout! Factory bien qu’il soit zoné A et sans sous titres français ou doublage.

Les possesseurs du disque Buena Vista pourront se faire un avis à partir de mon comparatif pour juger si l’investissement vaut le coup ou non.

Pour les nouveaux acheteurs, l’édition Wild Side est celle que je recommande malgré l’absence de bonus.

Achat recommandé

4 réponses

  1. Demian dit :

    Bonjour,

    Grosse déception pour moi aussi qui attendait ce nouveau master. Malheureusement le Blu Ray us est zoné mais comporte bien la VF et les sous-titres fr.
    Pour la critique, je la trouve tiré par les cheveux quand je lis qu’il existe une différence avec le Blu Ray Disney. C’est la même image…lol.

  2. YOTA dit :

    Bonjour. Attention le film n’adapte pas l’entièreté des 7 volumes mais des trois premiers de mémoire. le manga n’était même pas terminé en 1984 (terminé en 1994).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31