Review – Le Voyage de Chihiro par Prince7

Catégories :

DISQUE FOURNI PAR L’EDITEUR

Synopsis : « Chihiro, une fillette de 10 ans, est en route vers sa nouvelle demeure en compagnie de ses parents. Au cours du voyage, la famille fait une halte dans un parc à thème qui leur paraît délabré. Lors de la visite, les parents s’arrêtent dans un des bâtiments pour déguster quelques mets très appétissants, apparus comme par enchantement. Hélas cette nourriture les transforme en porcs… Prise de panique, Chihiro s’enfuit et se retrouve seule dans cet univers fantasmagorique, elle rencontre alors l’énigmatique Haku, son seul allié dans cette terrible épreuve… »

Staff :

  • Réalisation et scénario : Hayao Miyazaki
  • Assistants réalisateurs : Masayuki Miyaji et Atsushi Takahashi
  • Direction artistique : Youji Takeshige
  • Directeur de la photo : Atsushi Okui
  • Montage : Takeshi Seyama
  • Musique : Joe Hisaishi
  • Studio d’animation : Studio Ghibli
  • Durée du film : 125 minutes
  • Prix de vente éditeur : 19,99€
  • Disponibilité : 25 août 2021

Edition blu-ray simple

Qualité technique :

Le Voyage de Chihiro nous était proposé en blu-ray chez Buena Vista Home Entertainment en 2015.

Cette édition laissait beaucoup à désirer, offrant un encodage ayant tendance à pixeliser mais surtout une colorimétrie totalement différente de l’édition japonaise et du reste du monde.

Le contraste était trop important et les couleurs trop saturées ce qui donnait une présentation agressive à l’œil et ne respectait absolument pas l’intention artistique du réalisateur.

La perte de détails était très grande dans les zones sombres, en particulier le sans-visage qui en devenait opaque plutôt que transparent (voir comparatifs 9, 11 et 16).

Bonne nouvelle, l’édition que nous propose Wild Side règle ces problèmes.

La colorimétrie est identique au blu-ray japonais et l’encodage est de meilleure qualité.

L’authoring du disque nous provient du laboratoire Hiventy qui a fait le choix d’utiliser le compresseur x264 (un outil extrêmement performant entre de bonnes mains) et ce avec un débit très élevé sur la totalité du film.

On est face ici à un débit moyen d’environ 33Mbps ne descendant jamais en dessous de 27Mbps (uniquement sur une courte scène) et atteignant régulièrement des valeurs élevées jusqu’à 50Mbps.

On a donc ici une excellente qualité d’image avec une absence totale de colorbanding.

Il est à noter que les paramètres d’encodage auraient pu être mieux configurés pour limiter la pixelisation dans certaines zones très précises du film (principalement le tunnel à la fin du film, dernière image sur le comparatif) mais cela reste extrêmement minoritaire sur la totalité du métrage.

C’est donc un quasi sans faute pour l’encodage video, l’image est presque identique au blu-ray japonais, elle devrait ravir les fans du film et les plus exigeants.

Comparatif Wild Side / Blu-ray JP / Buena Vista : https://slow.pics/c/Y7U5Uiud

Mediainfo blu-ray Wild Side : https://pastebin.com/L8GhTi7K

Qualité sonore :

Deux pistes audios pour ce blu-ray :

Une piste VO en DTS-HD MA 6.1 48kHz 24bits et une piste VF en DTS-HD MA 5.1 48kHz 24bits.

Du son lossless donc pour ces deux pistes qu’il faut absolument écouter avec le meilleur matériel audio disponible chez vous.

Les musiques de Joe Hisaihi et l’habillage sonore des films du studio Ghibli méritent d’être appréciés dans les meilleurs conditions possible.

C’est ici encore presque un sans-faute, mais j’ai remarqué un grésillement en VF sur une réplique à 01:56:08 qui n’était présent ni sur l’édition Buena Vista, ni sur l’édition japonaise.

Ça aurait dû être relevé et corrigé durant le contrôle qualité du disque, dommage mais peu dérangeant.

Edition :

Le blu-ray m’a été fourni par l’éditeur directement sans boitier, je ne peux donc pas faire une critique sur le contenu physique de cette édition.

La traduction est la même que celle disponible sur Netflix qui est un peu différente de l’ancienne édition.

On retrouve un changement d’écriture du nom Lin qui devient Line, quelques répliques ont été modifiées (globalement en mieux) mais souvent un peu rapides à la lecture.

Un changement que je trouve décevant est de ne pas avoir sous-titré les paroles du générique de fin, celles-ci ayant un sens dans l’œuvre, il est dommage d’avoir retirés ces sous-titres alors qu’ils étaient présents sur l’ancienne édition.

La police d’écriture est lisible et discrète mais peut-être un peu trop petite pour les personnes s’asseyant loin de leur écran.

Je n’ai personnellement pas eu de problème de lisibilité en visionnant le film.

Pas de nouveaux bonus, on conserve les spots TV et bandes-annonces de l’ancienne édition mais on perd la version storyboard du film.

C’était un bonus conséquent de l’ancienne édition mais son retrait est explicable par la place prise par le métrage sur le disque qui est de 38Go au lieu des 28Go de l’ancienne édition.

Le disque est déjà rempli à 43,5Go, il n’y avait surement pas la place pour mettre ce bonus qui pesait 8,5Go sur l’ancienne édition.

On espère que celui-ci sera proposé dans une future édition collector.

Qualité de l’œuvre :

Que dire sur Le Voyage de Chihiro qui n’a pas déjà été dit ? Le film est un chef-d’œuvre, tout comme la quasi-totalité des films du maître. Une œuvre qui touche à la fois les plus jeunes ainsi que les adultes. Chacun se doit de l’avoir vu et revu, c’est un incontournable non seulement du cinéma d’animation, mais du cinéma tout court !

Conclusion : Wild Side nous livre ici une immense mise à niveau comparé à l’ancienne édition. Non seulement on retrouve les couleurs d’origine de l’œuvre mais en plus l’encodage est extrêmement bon. Ce disque est un indispensable de votre vidéothèque à moins de déjà posséder l’onéreuse édition japonaise. J’attends avec impatience de voir le travail effectué par Hiventy sur les autres films du Studio Ghibli et j’espère que la ou les édition(s) collector(s) viendront joliment compléter ces rééditions simples.

Achat indispensable !

3 réponses

  1. Kupka dit :

    Je viens de voir le thread sur Twitter autour de ce site décortiquant page par page ce site. Et je ne comprends pas non plus; Il n’y a aucun Screenshot, pas de comparaison d’images avec les anciennes éditions, C’est comme si le site “Les numériques” testait des portables sans captures, comparaisons.

    Les images ne sont même pas découpées en haut, et pourtant les éditeurs envoient les produits aux auteurs de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *