Synopsis : Killy, un mystérieux cyborg taciturne, vague dans les niveaux d’une ville qui aurait grandi à l’infini, et dont plus aucun habitant ne connaîtrait l’origine ou la taille. Celle-ci a été dévastée lorsqu’un virus a contaminé son réseau, et fait perdre aux humains le contrôle des machines qui la régulaient. Killy est à la recherche d’un terminal génétique pour s’y reconnecter, et peut-être permettre aux humains de reprendre le contrôle de ce qui est devenu un labyrinthe gigantesque et mortel. Des humains qu’on peine désormais à différencier des machines, tant leur fusion a été poussée à l’extrême, peuplant la ville d’hybrides de toute nature.

(Tiré du 4ème de couverture – Dybex).

Staff :

  • Auteur : Tsutomu Nihei
  • Scénariste : Sadayuki Murai
  • Réalisateur : Hiroyuki Seshita
  • Producteur: Shuzo John Shiota
  • Compositeur : Yugo Kanno
  • Character designer : Yuki Moriyama
  • Studio d’animation : Polygon Pictures
  • Première diffusion: 20 mai 2017

Titre original : BLAME! (ブラム!)

Tiré du manga du même nom.

Production : King Records, Netflix, Kodansha, The Klockworx

Fiche technique :

  • Format : 16/9 1.77
  • Résolution : 1920×1080 progressif
  • Audio : Japonais (DTS-HDMA 5.1), Français (DTS-HDMA 5.1)
  • Sous-titres : Français, Néerlandais
  • Durée totale : 106 minutes
  • Média : 1x BD50 / 1x DVD9
    • 36 Go occupé: 30.5 Go pour le film.
  • Région : B / 2
  • Éditeur : Dybex
  • Studio d’authoring : AVMedia (Jordi Farró)
  • Édition Prestige BD-DVD
  • Prix de vente conseillé: 34.95€

Packaging

BLAME! parvient à nous dans une belle édition prestige de l’éditeur Dybex. Celui-ci comprend le film en Blu-Ray et DVD dans un amaray ainsi qu’un livret de 84 pages.

Le fourreau est en bristol doublé. Celui-ci est recouvert de verni sélectif sur Killy à la face avant, sur le titre du film à chaque tranche et sur les captures d’écran au dos. L’intérieur du fourreau est également imprimé (sur la doublure)!

Le livret, très complet, comprend les designs des personnages, avec des sketchs (modèles et setteis), des dessins de Tsutomu Kihei, des modèles pour divers objets et également quelques arrières plans (10 pages). Rien à redire sur l’impression, aucun crénelage n’a été observée.

L’éditeur a eu la décence de ne pas mettre de captures du film afin de grossir artificiellement le livret.


Bonus vidéo: Gallerie d’image (une partie se retrouve dans l’artbook), trailers (3 versions) et publicités TV (2versions).

À titre de comparaison, les éditions américaines et anglaises ne présentent aucun bonus physique. Une des édition japonaise, celle présentée ici par illuvatar (HYPERLIEN: https://ilvvatar.wordpress.com/2017/12/02/blame-jp-blu-ray-unboxing/#more-726 ), comprend un livret agrafé d’une vingtaine de page, un court manga exclusif ainsi qu’une figurine.

Vidéo & Authoring

Dès les premières secondes du film, on est bluffé par la direction artistique du film. Les détails des arrières plans sont nombreux et ceux-ci son parfaitement bien défini à l’écran. Aucun filtre ne semble avoir été appliqué et c’est tant mieux!

De par son intrigue, le film se déroule dans des espaces généralement sombres avec des sources de lumières ponctuelles et localisées. Les dégradés entre des zones claires et très sombres sont presque omniprésents et ce à chaque plan. Le colorbanding est, par conséquent, souvent présent mais celui-ci se fait tout de même discret. Je l’ai assez peu remarqué sur mon Panasonic VT60. Néanmoins, si vous utilisez un LCD avec la luminosité et les couleurs bossées (comme trop souvent avec ces écrans), vous risquez de l’observer.
Peut-on blâmer l’éditeur pour ça?

Un dithering appliqué à l’ensemble du film n’aurait nullement été bénéfique. Les détails et contours sont bien trop fins. Un tel filtre, non sélectif, aurait ajouté un bruit clairement incompatible avec ce film en particulier.

Un filtre type “bruit de grenaille » est utilisé pour les flashback.

Le menu est simple mais fonctionnel. Une image statique avec un arrière plan en mouvement.

Rien à signaler sur le son. C’est du DTS-HDMA, c’est clair.

Conclusion :

Œuvre atypique, BLAME! mérite que l’on s’y intéresse. Le travail assez bluffant de cette série produite en 3DCGI ne laisse pas indifférent (certains détesteront, d’autre seront clairement impressionnés). Ceux qui connaissent bien BLAME! y verront là une chance de suivre Killy un peu plus longtemps avec cette adaptation originale qui se construit sur un passage du manga. Pour les autres, c’est une occasion de découvrir la série puis de se plonger dans le manga, qui est un véritable monument sans se spoiler. L’édition ci-présentée est vraiment bonne tant que sur son aspect d’objet que ses caractéristiques techniques. Préférez investir dans ce coffret que de renouveler votre abonnement Netflix pour voir ce film!

Résumé technique :

  • Codec vidéo : AVC H264
  • Codec audio : DTS-HDMA 5.1
  • Débit vidéo constaté sur platine : Entre 32 et 36 Mbps tout le long.

Captures (Sans spoiler) : https://imgur.com/a/WboELEv

Informations complémentaires :

Testé sur un plasma Panasonic VT60 50”.

Logiciel de capture : VLC 3.07.1

!! Attention: les captures peuvent être de qualité inférieur par rapport au contenu du disque !!

Media Info :

Général
Identifiant unique : 236750329349830117272355755148094473267 (0xB21C7471F4DB85CD7D0EC94D3C900433)
Taille du fichier : 29,5 Gio
Durée : 1h 45mn
Type de débit global : Variable
Débit global moyen : 39,9 Mb/s
Nom du film : BLAME

Vidéo
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Profil du format : High@L4.1
Paramètres du format, CABAC : Oui
Paramètres du format, RefFrames : 4 images
Identifiant du codec : V_MPEG4/ISO/AVC
Durée : 1h 45mn
Type de débit : Constant
Débit nominal : 36,0 Mb/s
Largeur : 1 920 pixels
Hauteur : 1 080 pixels
Format à l’écran : 16/9
Type d’images/s : Constant
Images par seconde : 23,976 Im/s
Espace de couleurs : YUV
Sous-échantillonnage de la chrominance : 4:2:0
Profondeur des couleurs : 8 bits
Type de balayage : Progressif
Bits/(Pixel*Image) : 0.724
Default : Non
Forced : Non
DURATION : 01:45:43.337000000
NUMBER_OF_FRAMES : 152088
NUMBER_OF_BYTES : 27906438726
SOURCE_ID : 001011
_STATISTICS_TAGS : BPS DURATION NUMBER_OF_FRAMES NUMBER_OF_BYTES SOURCE_ID

Audio #1
ID : 2
Format : DTS
Format/Info : Digital Theater Systems
Profil du format : MA / Core
Paramètres du format, Mode : 16
Paramètres du format, Endianness : Big
Identifiant du codec : A_DTS
Durée : 1h 45mn
Type de débit : Variable
Débit : Inconnu / 768 Kbps
Canaux : 6 canaux
Position des cannaux : Front: L C R, Side: L R, LFE
Echantillonnage : 48,0 KHz
Profondeur des couleurs : 16 bits
Mode de compression : Sans perte / Lossy
Titre : Surround 5.1
Langue : Français
Default : Oui
Forced : Non
DURATION : 01:45:38.368000000
NUMBER_OF_FRAMES : 594222
NUMBER_OF_BYTES : 1278030332
SOURCE_ID : 001100

Audio #2
ID : 3
Format : DTS
Format/Info : Digital Theater Systems
Paramètres du format, Mode : 16
Paramètres du format, Endianness : Big
Identifiant du codec : A_DTS
Durée : 1h 45mn
Type de débit : Constant
Débit : 768 Kbps
Canaux : 6 canaux
Position des cannaux : Front: L C R, Side: L R, LFE
Echantillonnage : 48,0 KHz
Profondeur des couleurs : 16 bits
Mode de compression : Avec perte
Taille du flux : 581 Mio (2%)
Titre : Surround 5.1
Langue : Français
Default : Non
Forced : Non
DURATION : 01:45:38.368000000
NUMBER_OF_FRAMES : 594222
NUMBER_OF_BYTES : 608483328
SOURCE_ID : 001100

Audio #3
ID : 4
Format : DTS
Format/Info : Digital Theater Systems
Profil du format : MA / Core
Paramètres du format, Mode : 16
Paramètres du format, Endianness : Big
Identifiant du codec : A_DTS
Durée : 1h 45mn
Type de débit : Variable
Débit : Inconnu / 768 Kbps
Canaux : 6 canaux
Position des cannaux : Front: L C R, Side: L R, LFE
Echantillonnage : 48,0 KHz
Profondeur des couleurs : 16 bits
Mode de compression : Sans perte / Lossy
Titre : Surround 5.1
Langue : Japonais
Default : Non
Forced : Non
DURATION : 01:45:43.338666666
NUMBER_OF_FRAMES : 594688
NUMBER_OF_BYTES : 1253204192
SOURCE_ID : 001101

Audio #4
ID : 5
Format : DTS
Format/Info : Digital Theater Systems
Paramètres du format, Mode : 16
Paramètres du format, Endianness : Big
Identifiant du codec : A_DTS
Durée : 1h 45mn
Type de débit : Constant
Débit : 768 Kbps
Canaux : 6 canaux
Position des cannaux : Front: L C R, Side: L R, LFE
Echantillonnage : 48,0 KHz
Profondeur des couleurs : 16 bits
Mode de compression : Avec perte
Taille du flux : 581 Mio (2%)
Titre : Surround 5.1
Langue : Japonais
Default : Non
Forced : Non
DURATION : 01:45:43.338666666
NUMBER_OF_FRAMES : 594688
NUMBER_OF_BYTES : 608960512
SOURCE_ID : 001101

Menu
00:00:00.000 : en:Chapter 01
00:15:43.067 : en:Chapter 02
00:23:06.635 : en:Chapter 03
00:30:17.982 : en:Chapter 04
00:39:12.141 : en:Chapter 05
00:47:52.411 : en:Chapter 06
00:52:09.751 : en:Chapter 07
01:00:09.606 : en:Chapter 08
01:11:06.679 : en:Chapter 09
01:22:20.185 : en:Chapter 10
01:28:20.003 : en:Chapter 11
01:34:55.231 : en:Chapter 12