LA JAPAN TOUCH COSPLAY, DERNIER NÉ D’ASIEXPO EVENTS, DÉBARQUE À LYON !

LE PUBLIC LYONNAIS CONNAISSAIT DÉJÀ BIEN LA JAPAN TOUCH (20E ÉDITION EN DÉCEMBRE DERNIER), LE SALON DE L’ASIE,
LA JAPAN TOUCH HARU OU ENCORE LA GEEK TOUCH. DERNIÈRE NÉE DES ÉVÉNEMENTS MADE BY ASIEXPO EVENTS, LA JAPAN
TOUCH COSPLAY ARRIVE À EUREXPO LES 4 ET 5 MAI !


Après une première édition à succès à la Roche-sur-Foron en juin 2018, la Japan Touch Cosplay pose ses valises à Lyon en parallèle de ses illustres grandes soeurs, la Japan Touch Haru et la Geek Touch.


Le cosplay, qu’est-ce que c’est ?


Né aux Etats-Unis dès les années 1960, massivement adopté par le Japon dans les années 1980, le cosplay est un phénomène devenu depuis largement mondial, popularisé grâce aux conventions manga, geek, etc. Entièrement réalisés à la main, les costumes des cosplayers s’inspirent des personnages de sagas légendaires comme Star Trek ou Star Wars, de jeux vidéo comme Zelda ou Mario, de super-héros de Marvel, de séries TV, de mangas ou encore de films d’animation. Aux Etats-Unis, les stars de la discipline comptabilisent plusieurs millions de fans et de « vues » sur Internet et les réseaux sociaux, tant et si bien que certaines vivent de leur art, commercialisant photos, conseils, présence lors d’événements (grand public ou réservés aux adultes), etc. En France, le phénomène cosplay se veut davantage « bon enfant », ouvert à tous, excluant tout critère de beauté plastique, d’âge, d’origine ethnique ou encore d’orientation sexuelle. Pour autant, une filière est en train de naître autour du cosplay « à la française », avec ses porte-paroles, ses boutiques, ses jeunes créateurs.


La Japan Touch Cosplay, une vitrine


Aux cosplayers aguerris, la Japan Touch Cosplay propose tous les services nécessaires à la confection de costume toujours plus éclatants. Au public familial moins habitué à cet art du costume, la Japan Touch Cosplay présente un loisir méconnu, qui séduit pourtant de plus en plus, les jeunes et les moins jeunes, dans un village dédié à cette pratique. Et pour que l’ambiance parmi ces deux publics, l’un connaisseur, l’autre novice, soit assurée, l’organisateur a mis en place une charte de plusieurs commandements « Cosplay is not consent », que chacun est appelé à respecter (« Aux différents
types de public, tu t’adapteras », « Le roleplay trop loin, tu ne pousseras », « Demander à faire une photo, il faudra », etc.).

La fête au village


Sur plusieurs centaines de mètres carrés, le « Village » de la Japan Touch Cosplay donnera une vision la plus exhaustive possible de ce qu’est le cosplay en 2019. Ainsi, seront proposés des stands de body-painting, de maquillage FX, de création de props, des ateliers de couture ou encore de réparation de costumes (entre autres). A noter, la présence sur le village d’Isabelle Jeudy, la Frenchie que le monde entier du cosplay a enviée : en 2007, Isabelle es devenue championne du monde de la discipline… au Japon, devançant les plus grands cosplayers asiatiques, chez eux !
Sur la grande scène de Lyon-Eurexpo, deux concours cosplay se tiendront, l’un national (catégories « groupes » et « solo »), l’autre international (catégorie « solo » uniquement), présidés par la vainqueur de l’édition 201 savoyarde de la Japan Touch Cosplay : l’Italienne Flavia de Benedetta, plus connue sous le pseudo d’Haiku Cosplay.


Rendez-vous dans le rendez-vous ; une success story lyonnaise, tournée vers l’Asie


La Japan Touch Cosplay est intégrée au double événement Japan Touch Haru / Geek Touch, qui avait accueilli près de 41 000 visiteurs en avril dernier. L’organisateur lyonnais de ce triple rendez-vous, AsiExpo Events, est ainsi à la tête (et à l’initiative) de la Japan Touch, du Salon du l’Asie, de la Japan Touch Haru, de la Geek Touch, de la Japan Touch Toulouse et donc de la Japan Touch Cosplay. Une réussite lyonnaise, mais résolument tournée vers l’Asie et le Pays du Soleil levant.