Posted on

Synopsis : Ayato Kamina, 17 ans, est lycéen à Tokyo où travaille sa mère. Sa vie, en apparence banale, va basculer le jour où il fera la connaissance de la mystérieuse Reika Mishima. Cette dernière le guidera jusqu’à Xephon, un mecha gigantesque, auquel Ayato a toujours été lié sans le savoir.
Peu après, l’adolescent découvrira que le sang de sa mère est bleu et que le monde dans lequel il vivait, baptisé Tokyo Jupiter, n’était qu’une enclave isolée du reste du monde et contrôlée par les Mulien, des ennemis de l’Humanité.
Choqué, Ayato va alors se replier sur lui-même avant de chercher à trouver sa place dans ce monde, coincé entre des militaires humains qui veulent l’utiliser et des Muliens qui le convoitent.

Staff :

  • Réalisation & création : Yutaka Izubuchi
  • Character design : Akihiro Yamada 
  • Musique : Ichiko Hashimoto
  • Production de l’animation : BONES 
  • Directeur Animation : Hirotoshi Sano
  • Prix de vente éditeur : 79.99 €

Disponibilité : 17 juillet 2020

Disques : 2 BD 50, 2 BD 25

Qualité technique :

Rahxephon faisant parti de ces animés des années 2000 – 2010 a bénéficié d’une animation numérique et par conséquent ne peut pas être remasterisé depuis des bobines 35 mm comme pour les anciens animés.

De ce fait Rahxephon a bénéficié d’un upscal (remise à l’échelle), depuis le japon. Cet upscal est assez discutable sur de nombreux points et souffre de divers défauts : DNR assez abusif gommant quelques détails, lignes qui se confondent, quelques traces de colorbanding.

Néanmoins cela reste correct (et bien meilleur que NANA), la série sur grand écran fait finalement assez plaisir.

Au niveau de cette édition, Dybex a réparti les 26 épisodes comme suit :

Disque 1 BD50 : 9 épisodes

Disque 2 BD25 : 4 épisodes

Disque 3 BD50 : 9 épisodes

Disque 4 BD25 : 4 épisodes

Le débit image est en moyenne de 25 Mb/s, l’encodage coté Dybex est très correct, pas de soucis à ce niveau.

L’image a été encodé en 16:9, mais la série est en 4:3 (vous aurez donc des bandes noires à gauche et à droite).

Fps : 23.976 images/seconde.

Vous pouvez retrouver des screenshots sur le lien imgur ci-dessous.

Note : 3.5/5

Qualité sonore : Japonais et Français et Allemand en DTS HD MA 2.0 (16 bits, 48000 Hz)

La VO et les doublages sont de bonne qualité, rien à dire là-dessus. On est loin du AC3 du DVD !

Note : 5/5

Edition : Dybex a réalisé un très beau coffret A4 collector, avec du vernissage pour les personnages, et un toucher « soft » pour les endroits non vernissés. Et un logo gaufré effet argenté.

L’édition se compose de 2 livrets (1 Livret de 64 pages et 1 artbook de 36 pages) et 2 digipacks.

L’impression des livrets est d’excellente qualité ! 2 digipacks d’excellente qualité également !

Niveau sous-titre, bonne taille de police bien lisible avec une bordure de bonne taille !

A ce niveau rien à dire, Dybex a géré et je ne peux que conseiller cette édition bien finie !

Vous pouvez retrouver une vidéo réalisée par Anime HD de l’unboxing : https://www.youtube.com/watch?v=K_JdhDgtifU&t=5s&ab_channel=AnimeHD

Concernant les menus bluray. Ils sont sobres, légèrement animé sur fond sonore de l’ending et différent sur chaque disque (captures dans le lien imgur) !

Note : 5/5

Qualité de l’oeuvre : C’est à mon sens une excellente série, assez complexe sur certains points. Assez psychologique et pousse à la réflexion philosophique. C’est une série dure, difficile à suivre mais dont le rythme global et la réalisation sont impressionnante, Bones a fourni de l’excellent travail.

A découvrir d’urgence si vous êtes fan d’ambiances oppressantes et de séries réflexives.

Lien Imgur (screenshot réalisé sur MPC-HC) : https://imgur.com/a/HZF6w9o

Note : 5/5

Note Globale : 18.5/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *