Synopsis : Enfant d’une famille pauvre, Giovanni doit travailler chaque jour pour aider sa mère malade. Il est souvent l’objet de moqueries de la part de ses camarades de classe. Son seul ami est Campanella. Les deux enfants vont vivre une incroyable aventure à bord d’un train voyageant dans la Voie Lactée. Ils vont assister à une suite d’événements extraordinaires.

 

Staff :

  • Réalisateur : Gisaburō Sugii
  • Scénariste : Minoru Betsuyaku
  • Auteur : d’après la nouvelle de Kenji Miyazawa
  • Musique : Haruomi Hosono

 

Prix de vente éditeur : 19.95 euros

 

Disponibilité : 2 mai 2018

 

Qualité technique : Le grain d’origine est présent. De nombreux points blancs sont visibles. Mais pas d’abus de DNR, les couleurs sont vives. Master HD convaincant pour un film de cet âge.

 

Note : 4/5

 

Qualité sonore : Japonais en AC3 5.1 et Stéréo. Le son manque de pêche.

 

Note : 3.5/5

 

Editions : un combo Blu-ray + DVD dans un boitier amaray au format DVD. Un fourreau vient relever la qualité du packaging.

 

Note : 3.5/5

 

Screenshots :

https://drive.google.com/open?id=1hZIFMr_GlIRFthH_thBhD3Z4AjBbMimo

 

Bonus : un documentaire très intéressant sur Gisaburo Sugii par Olivier Fallaix. (17 minutes)

 

Qualité de l’oeuvre : Un film assez méconnu en France et pourtant le réalisateur a de nombreux faits d’armes sur énormément d’oeuvres (Astro le petit robot, Laura ou la Passion du théâtre, Théo ou la Batte de la victoire ou Street Fighter 2 le film, etc….).

Giovanni est un petit garçon pauvre, travaillant après l’école, dont certains de ses camarades se moquent de lui continuellement. Heureusement il a le soutien de son ami Campanella. Un soir, pendant la fête des étoiles, il va monter à bord d’un train apparaissant de nulle part et il va rencontrer accompagné de son fidèle ami, à travers un périple onirique, des personnages assez excentriques et visiter des lieux étranges.

Avec un style assez enfantin (des personnages à l’allure de chats) ce film nous raconte une histoire qui selon moi ne s’adresse pas vraiment aux enfants. Les protagonistes vivent des situations très dures et la fin conclut ce long métrage d’une façon assez violente selon moi.

Fait avec peu de moyens et une animation assez simple, le récit reste le point fort avec des thèmes toujours d’actualité une trentaine d’années plus tard.

On peut remercier l’éditeur Rimini d’avoir sorti une telle oeuvre en France (en achetant le blu-ray bien évidemment NDLR). D’ailleurs ils poursuivent avec ce réalisateur en nous proposant dès le 3 juillet le film Le roman de Genji. Déjà disponible en précommande sur Amazon et Fnac.

 

Note : 3.5/5

 

Note Globale : 14.5/20