Synopsis : Nishi a toujours été amoureux de Myon et ce, depuis son plus jeune âge. Devenu adulte, il poursuit son rêve de devenir mangaka et de se marier avec son premier amour. Mais un problème subsiste: elle est déjà fiancée et il se trouve que Nishi n’est qu’une mauviette.
Au restaurant familial, Nishi rencontre son rival et fait de son mieux pour rester digne… Jusqu’à l’irruption de deux yakuzas qui vont complètement bouleverser le cours de sa vie. Dès lors, les péripéties s’enchaînent lorsque Myon, sa soeur Yan, et lui-même, fuyant les yakuzas, tombent nez-à-nez avec un vieil homme dans un lieu hautement improbable. 

 

Staff :

  • Réalisateur : Masaaki Yuasa
  • Scénario : Masaaki Yuasa
  • Adapté de : Mind Game de Robin Nishi
  • Musique : Seiichi Yamamoto

 

Prix de vente éditeur : 29.95 euros

 

Disponibilité : 27 avril 2018

 

Qualité technique : pas mal de colorbanding visible.

 

Note : 3.5/5

 

Qualité sonore : DTS MA 2.0.

 

Note : 4/5

 

Editions : Une seule édition blu-ray dans un boitier Amaray classique.

Note : 4/5

 

Screenshots :

 

https://drive.google.com/open?id=1Ba5rBzwIxGn_ezhFjLLjBojPTN8O7GiB

 

Qualité de l’oeuvre : Masaaki Yuasa est un réalisateur atypique, de par son style faussement négligé qui peut décontenancer et faire fuir au premier abord. Mais il ne faut pas s’arrêter là ! Il est aussi un très bon raconteur d’histoires et son trait s’accorde parfaitement avec son récit.

Nishi retrouve par hasard son amour d’école Myon. Après des retrouvailles et quelques souvenirs remémorés, des événements non prévus vont les emmener dans un périple surprenant mélangeant road trip, poursuite avec des mafieux et une parenthèse surréaliste avec des rencontres improbables dans un lieu insolite.

Ce film est une grosse surprise pour moi ! N’ayant jamais vu de films de ce réalisateur (seulement le premier épisode de sa dernière série en date Devilman Crybaby diffusée sur Netflix), j’avais très peur du résultat. Et au final, je dois dire que j’ai été scotché du début à la fin, je suis rentré dans l’histoire et n’ai pas vu le temps passé. Pour conclure, ce long métrage est tout simplement de l’art pur au niveau du fond comme de la forme ! Un immanquable à voir absolument !

 

Note : 4.5/5

 

Note Globale : 16/20